Quelle est la différence entre le ski alpin et le ski de fond ?

Publié le : 27 mai 20213 mins de lecture

En général, le ski se pratique avec  des patins allongés selon la taille de l’utilisateur et un patin étroit adjacent aux jambes, qui est resté un moyen de transport en hiver pendant plusieurs années. Au fil du temps, le ski est devenu un sport de glisse, le ski nordique. Bien que le ski de fond et le ski alpin soient regroupés sous le nom de ski, les techniques et les équipements diffèrent grandement entre les deux disciplines.

Ski Alpin

Le ski alpin est un sport de descente. Le ski alpin se fait avec deux mâts et deux skis. La vérification des skis est assurée par l’utilisation de chaussures de ski fixées au ski par des liens. Un casque est généralement porté pour protéger la tête de la neige, des autres skieurs ou pour améliorer l’aérodynamisme lors des compétitions. Le port de ce casque est obligatoire lors des compétitions. La différence entre ski alpin et ski de fond qu’en ski alpin, Le skieur est plus rapide.

Ski de Fond

Le ski de fond, également appelé ski nordique, est un sport d’hiver pratiqué dans les régions enneigé comme le Québec. Cela nécessite différentes techniques d’atterrissage, de virage, d’escalade et d’avancement et c’est la différence entre ski alpin et ski de fond. Pour ces derniers, on utilise le step alternatif technique classique et le patinage technique libre. Les équipements appropriés pour le ski de fond sont des skis longs et étroits.

Quelques différences entre le ski de fond et ski Alpin

Il y a quelque différence entre ski alpin et ski de fond. Le ski de fond est une expérience très difficile qui assemble force, endurance et technique. Ils s’entraînent avec un long ski rigide attaché à l’avant des pieds et sur une pente enneigée. Les principes de ce sport sont particuliers ou presque. Ils doivent donc être sélectionnés avec soin. L’équipement pour le ski de fond est des bottes légères, plusieurs couches de vêtements légers, des chapeaux, des gants, de pantalon en textile élastique et par-dessus du pantalon, de chaussette longue, des skis et des bâtons. En ski alpin, le skieur porte des skis plus compliqués qu’en ski de fond et est fermement attaché à une chaussure de ski particulièrement conçues. Le but est de glisser la piste enneigée le plus rapidement possible, plus ou moins inclinée. Le ski alpin se pratique principalement dans la station de ski équipée de remontées mécaniques, qui transportent les skieurs au sommet de la montagne. On abat les arbres et contrôle les avalanches pour faire une piste.

Plan du site